"L'ostéopathie consiste, dans une compréhension globale du patient, à prévenir, diagnostiquer et traiter manuellement les dysfonctions de la mobilité des tissus du corps humain susceptibles d'en altérer l'état de santé." 



Cette approche thérapeutique, véritable philosophie, repose sur 5 principes dictés par son fondateur, Andrew Taylor Still :

  • L'unité du corps :

L'être humain est un TOUT. Toutes les parties du corps étant reliées entre elles par l'intermédiaire des tissus organiques qui le composent, le corps constitue une unité fonctionnelle indissociable. Cette unité est autant biologique, qu'émotionnelle ou encore spirituelle.

Toute restriction de mobilité dans une quelconque région du corps (pied, lombaire, thorax, cervical, tête) aura une répercussion dans la totalité du corps.

  • Interdépendance entre la structure et la fonction :

La fonction dépend de la structure : toute perturbation d'une articulation, par exemple, se répercutera sur son fonctionnement : limitations du mouvement, douleurs tendineuses, etc..

La structure dépend de la fonction : par exemple, toute immobilisation prolongée d'une articulation va "enraidir" l'articulation et les tissus péri-articulaires.

  • Le corps possède ses propres mécanismes de régulation :

Le corps possède par lui-même les moyens de surmonter les maladies tant que la relation "structure-fonction" est respecté. Les premiers symptômes fonctionnels apparaissent lorsqu'il perd cette capacité d'auto-régulation. Ainsi, si l’organisme ne peut pas rétablir l’équilibre tout seul, l’ostéopathe, plutôt que de s'attaquer uniquement au symptômes, va chercher à en résoudre la cause, et réactiver les mécanismes d'auto-régulation. Il laisse le corps faire le reste.

  • "La règle de l'artère est suprême" (A.T. Still) :

Pour que les processus physiologiques de guérison du corps soient efficaces il faut que nos cellules reçoivent tous les éléments dont elles ont besoin pour remplir parfaitement leurs fonctions. Cela a fait dire à Andrew Taylor Still que « la règle de l'artère est suprême ». Les cellules doivent pouvoir se régénérer et se débarrasser de leurs déchets. Pour cela il faut que le sang (commun à tous les tissus), la lymphe, en un mot tous les liquides du corps, circulent librement.

C'est le mouvement qui facilite l'acheminement des liquides dans les tissus.

  • Le patient et non la maladie :

Le patient doit être le centre d’attention de l’ostéopathe et non sa maladie. L’ostéopathe cherche à corriger la cause des symptômes, et non à agir directement sur eux. La différence est primordiale: on peut faire disparaître les symptômes, mais si la cause n’est pas corrigée ils reviendront.

Enfin s'il ne devait y avoir qu'un seul mot pour définir l'ostéopathie, ce serait le MOUVEMENT. Sans lui, les blocages, tensions, et déséquilibres se mettent en place, et la douleur apparait inéluctablement.

Me suivre
  • facebook-square
Adresse

6, boulevard Saint-Michel

38300 Bourgoin-Jallieu
contact@mallie-osteopathe.fr
Tél : 04 74 93 59 47 - 07 82  15 65 25

Me trouver